Côte d'Ivoire
Accueil Photographies Liens Afrique Avertissement Vos communiqués Contact
blanc
Côte d'Ivoire
Les principaux partis politiques ivoiriens

Plusieurs partis sont regroupés depuis le 18 mai 2005, dans le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), alliance d’opposition au FPI de Laurent Gbagbo.
C’est au nom des engagements pris dans cette alliance que l’ancien président Henri Konan Bédié a appelé à voter pour Alassane Ouattara au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2010.

Le Rassemblement des Républicains (RDR)
Parti membre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).
Président : Alassane Ouattara (depuis le 1er août 1999)
Parti créé en juillet 1994 par des dissidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ancien parti unique, tout puissant à l’époque). El premier secrétaire général du RDR fut Djeny Kobina. L’actuel secrétaire général est Mme Henriette Dagri-Diabate (depuis 1999). A la création du RDR, Alassane Ouattara, toujours en poste au FMI, n’en fut pas membre bien que tout le monde sache que c’était sa pure création.

Henriette Diabate
Henriette Diabate

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI)
Parti membre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).
Président : Henri Konan Bédié (depuis mai 1994)
Secrétaire Général : Alphonse Djédjé Mady
LE PDCI a été créé le 9 avril 1946 par 34 personnes, pour la plupart syndicalistes paysans, dans un bar de Treichville à Abidjan, l'Etoile du Sud. Parmi eux, le premier président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny, décédé en décembre 1993.
Le premier congrès constitutif du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement démocratique africain) s’est tenu à Abidjan du 27 au 31 octobre 1947.

Konan Bédié
Konan Bédié

Le Front populaire ivoirien (FPI)
Président : Pascal Affi N'guessan
Secrétaire général : Miaka Oureto
Le FPI a été créé dans la clandestinité par Laurent Gbagbo au début des années 80 avec une poignée d’enseignants, tous membres comme lui du Syndicat National de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (Synares). Dans ce groupe, on trouvait Pascal Kokora, Abou Drahamane Sangaré, Simone Ehivet (future Madame Gbagbo), et Emile Boga Doudou.
Les 19 et 20 novembre 1988 le FPI, toujours clandestin, a tenu son 1er congrès constitutif et Gbagbo en fut élu secrétaire général.

affi N'Guessan

Affi N'guessan

L’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI)
Parti membre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).
Président : Dr. El Hadj Mabri Toikeusse
Secrétaire Général : Pr Alassane Salif N'diaye
Parti créé en  2001 par feu le général Robert Gueï
Son premier secrétaire général fut Balla Kéïta, mystérieusement assassiné au Burkina Faso où il était en exil.
Candidat au premier tour de la présidentielle 2010, Mabri Toikeusse a recueilli  118 671 voix (2,57%)

Mabri Toikeuse
Mabri Toikeusse

Union démocratique et citoyenne (UDCY)
Président : Théodore Mel Eg (mouvance présidentielle pro-Gbagbo)

 

Mouvement des Forces d’Avenir d’Innocent (MFA)
Parti membre du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).
Président : Anaky Kobena
Secrétaire Général : Philippe Légré
Anaky Kobena, qui fut un des membres du FPI de Gbagbo, est aujourd’hui dans l’opposition.
Candidat au premier tour de la présidentielle 2010, Anaky Kobena a recueilli  10 663 voix (0,23 %)

Anaky Kobena
Anaky Kobena

Le Parti Ivoirien des Travailleurs (PIT)
Le premier secrétaire national était Romain Francis Wodié. Mais à la suite d’un appel de la direction de son parti à voter pour Ouattara au deuxième tour, Wodié aurait claqué la porte du PIT alors qu’il en est un membre fondateur.
Candidat au premier tour de la présidentielle 2010, Francis Wodié  a recueilli 13 406 voix (0,29 %)

wodié
Francis Wodié

Le Parti des sociaux démocrates (USD)
Secrétaire général monsieur Bernard Zadi Zaourou

 

L’Union Pour la Côte d’Ivoire (UPCI)
A présenté comme candidat à la présidentielle 2010, Gnamien Konan, qui a recueilli  17 171 voix (0,37 %)

Gnamien Konan

Congrès pour une Alternative Populaire (CAP)

Une alliance, présidée par Adama Coulibaly Nibi Zana, et dont le porte-parole le Pr Bamba Moriféré, qui regroupe le PPS, La renaissance, le GDP et le MPI.
Cette alliance a appelé à voter pour Ouattara dès le premier tour de la présidentielle 2010

Le Parti pour le progrès et le socialisme (PPS)
Secrétaire général :  Bamba Moriféré
Autrefois proche de Gbagbo, homme de gauche, Bamba Moriféré a « basculé » dans l’opposition après la tentative de coup d’Etat de septembre 2002 mais ne s’est pas ouvertement rallié aux rebelles à l’inverse de Dacoury Tabley qui a quitté le FPI pour devenir secrétaire général adjoint de Forces nouvelles.
l’Union des sociaux démocrates (USD, parti politique).
Secrétaire général : Bernard Bottey Zadi Zaourou

La Renaissance
Dirigée par Robert Guéi Bombet

Le Groupement pour la démocratie et le progrès (GDP)
Dirigée par Adama Coulibaly Nibi Zana (ancien ministre et ancien député-maire de Korhogo)

Le Mouvement populaire ivoirien (MPI)
Président : Yao Sansan

 
Bamba Moriféré
Bamba Moriféré

L’Union Socialiste du Peuple (USP)
Président : Henri Tohou
Candidat à la présidentielle 2010, il est arrivé bon dernier avec … 2 422 voix (0,05%).

Henri Tohou
Henri Tohou

Le Parti Ecologique Ivoirien (PEI)
Président : Edmond Edouard N'Gouan

 

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire
Dirigé par un Comité central
Leur site : http://www.revolutionproletarienne.com

 
 
 
haut © Copyright afrique-express.com
 
 
 
 
Sites pays

Archives de la revue Afrique Express

Année 1993 Année 1999
Année 1994 Année 2000
Année 1995 Année 2001
Année 1996 Année 2002
Année 1997 Année 2003
Année 1998 Année 2004
Politique
Biographies
Houphouët-Boigny
Guillaume Soro
Histoire

L'histoire pas toujours très rose
de la Côte d'Ivoire depuis 1945
Du chat noir au coup d'Etat de décembre 1999

 
rébellion MPCI
 
Dozos
 
akwaba